Nous aurions sûrement préféré jouer le derby de l’Aude (département N°11) ou celui de l’Aveyron (département N°12) en lieu et place du nôtre, celui des Pyrénées Orientales (département N°66) avec les 66 points et 12 essais encaissés contre nos 10 points marqués !

Force est de reconnaître la supériorité de notre adversaire, dont l’une des vertus, la vitesse d’exécution, a animé cette soirée froide et heureusement sans vent. En effet, la trop faible durée de nos tenus, avec peu de mise sur le dos, n’a pas permis de ralentir leurs vagues d’attaque.

Il faut cependant souligner que nos Broncos ont vraiment livré bataille au cours de l’essentiel de la deuxième mi-temps, en mettant plus d’envie et d’agressivité dans le combat.

C’est ce qu’il convient de retenir et de promouvoir pour nos prochains matchs, en mettant en oeuvre une détermination et une solidarité identiques à celle de notre deuxième mi-temps.