La déception de Carcassonne

Pendant que les joueurs se préparaient, les dirigeants se restauraient ! Il faisait chaud et lourd sur la pelouse du stade Albert Domec de Carcassonne à l’heure du match opposant Carcassonne à Palau XIII, avec un vent assez fort balayant le terrain dans le sens de la longueur (en faveur de Palau XIII en première mi-temps).

C’était la première apparition de Tayeb Aroun (debout à droite, torse nu) dans l’équipe au poste de centre et la seconde pour Jean-Baptiste Bousquet (sur la table) à l’aile gauche pour remplacer respectivement, l’absence prévue de longue date de Christophe Calegari, et celle de François Théresin, blessé (fracture du plancher orbital).

Pendant qu’au même moment les Newcastle Thunder perdaient sur les bords de la mer d’Irlande, à Workington, avec pourtant 2 essais inscrits par Rémy Marginet, nos Broncos débutaient bien le match arbitré par Geoffrey Poumes.

Un peu comme contre Limoux la semaine dernière, l’opposition des styles allait façonner ce match, avec d’un côté le poids et la puissance carcassonnaise et de l’autre la vitesse palauencque.

8ème, Maxime Scimone concluait en force sur le côte gauche le travail de préparation de toute l’équipe. Amine Miloudi assurait la transformation. AS Carcassonne 0, Palau XIII 6.

18ème, essai de Soubeyras qui ramène Carcassonne dans le match. AS Carcassonne 4, Palau XIII 6.

25ème, essai d’Herrero pour Carcassonne et transformé par lui. AS Carcassonne 10, Palau XIII 6.

28ème, la réaction palauencque se traduisait en bout de chaîne par l’essai de Jean-Baptiste Bousquet sur son aile dans le coin droit. Transformé par Amine Miloudi. AS Carcassonne 10, Palau XIII 12.

39ème, certainement le plus beau mouvement de la partie qui balayait tout le côté droit du terrain jusqu’à Jean-Baptiste Bousquet qui s’arrachait pour échapper à son adversaire dans son couloir, remettait à son intérieur à Anthony Carrere qui louvoyait devant le dernier défenseur pour le tromper et marquer en bonne position. Transformé par Amine Miloudi. AS Carcassonne 10, Palau XIII 18.

Mi-temps

Le début de la seconde période était tout à l’avantage de Carcassonne mais Palau défendait sa ligne avec beaucoup d’opiniâtreté. Ainsi à la 45ème Amine Miloudi faisait étalage de ses qualités de défenseur en annihilant une attaque décisive ; puis, une minute plus tard, Jordi Jimenez faisait de même sur son côté gauche et sur la ligne.

49ème, la domination de Carcassonne finissait par payer grâce à Jean-Philippe Bayle qui échappait à 3 placages pour marquer côte gauche. AS Carcassonne 14, Palau XIII 18.

58ème, après une période de domination de palau XIII dans le camp adverse, sur un renversement d’attaque côte droit, Amine Miloudi délivrait un coup de pied à suivre en lob dans la direction du coin droit et le ballon était repris acrobatiquement dans les airs par Jean-Baptiste Bousquet qui sautait plus haut que son vis-à-vis pour s’affaler dans l’en-but. AS Carcassonne 14, Palau XIII 22.

63ème, Palau défendait sa ligne à 1 mètre mais sur le tenu suivant personne ne pouvait arrêter le demi de tenu, Jean-Philippe Bayle, de plonger en terre promise. AS Carcassonne 18, Palau XIII 22.

65ème, après un cinquième tenu, Carcassonne tapait à suivre dans le camp de Palau. Amine Miloudi se saisissait du ballon pour le remonter mais le perdait à l’occasion du premier contact ; Le ballon était récupéré par Carcassonne, à juste titre l’arbitre laissait   l’avantage ; l’action se poursuivait côté droit et Escamilla marquait en coin. AS Carcassonne 22, Palau XIII 22.

72ème, après une nouvelle perte de balle sur nos 10 mètres, mêlée Carcassonne. Sortie côté droit et essai en coin. AS Carcassonne 26, Palau XIII 22.

Palau XIII jetait toutes ses forces dans ses attaques pour tenter de marquer à 2 minutes de la fin du match mais ne parvenait pas à franchir la ligne fatidique.

80ème, Amine Miloudi remontait un ballon dans ses 10 mètres et, tentant le tout pour le tout, tentait un coup de pied à suivre en lob pour lui qui était contré et essai de Bastien Escamilla en coin.

 

Score final : AS Carcassonne 30, Palau XIII 22.

Comme aurait pu le dire un commentateur célèbre, ″il n’y avait pas la ligne droite de Longchamp″ entre les 2 équipes (même si la faillite du buteur de Carcassonne a empêché son équipe de se détacher au score).

Félicitations à nos vainqueurs et bonne chance pour la suite de leur championnat avec un barrage décisif.

Pour nos couleurs, beaucoup de déception sur ce match pour beaucoup de joueurs, entraîneurs et dirigeants. Mais le groupe reste soudé pour offrir à notre public de Georges Vaills, pour la dernière journée de la saison régulière 2018, un beau match et pourquoi pas une victoire !

 

Rendez-vous dimanche 3 juin 2018 à 12h pour partager un fabuleux méchoui avant le coup d’envoi de 15h30, Palau XIIIFC Lézignan.