Une polémique est née entre la FFRXIII et l’Agence Française de Lutte contre le Dopage, notamment avec les propos de Damien Ressiot, Directeur des contrôles de l’AFLD.

Ce dernier pointe du doigt, quelques mauvais élèves au premier rang desquels se situent le sport amateur, les sports de combat, le tennis ou le rugby à XIII.

Ces affirmations, émanant du plus haut niveau de l’institution française de lutte contre le dopage, nous interrogent sur la consommation de cocaïne qui ″serait une constante dans cette discipline″ d’après Damien Ressiot.

La FFRXIII qui mène des actions fortes de sensibilisation sur tous les sujets liés au dopage, s’étonne de figurer dans cette liste. Elle estime que la réalité des faits (transmis par l’AFLD) qu’elle connaît ne peut en aucun cas la conduire à figurer parmi les mauvais élèves…

La presse nationale relaie cette information :

 

Pour le Président Marc Palanques : ″on se trompe de rugby″.

Nous vous tiendrons au courant des suites de ce différent.

Si vous souhaitez approfondir ces sujets, nous vous proposons la lecture des 3 derniers rapports d’activité de l’AFLD, ceux de 2014, 2015 ou 2016 (cliquez sur l’année qui vous intéresse).