Communiqué de la FFR XIII du 3 juillet 2017

 

″Suite aux différents échanges avec les clubs, samedi au Barcarès, le Championnat de France Elite 1 2017-2018 débutera fin novembre ou début décembre″, a indiqué le Président de la FFR XIII, Marc Palanques, avec un calendrier qui devrait être établi dans le courant de cette semaine, et officialisé avant le Congrès annuel de la Fédération, le 2 septembre prochain au Barcarès.

″Une compétition qui sera précédée, comme prévu, par un Championnat de Rugby à 9 auquel devront participer tous les clubs, sous peine, pour ceux qui ne se plieraient pas à cette obligation, de se voir retirer des points au classement du Championnat de Rugby à XIII″, précise pour sa part le Président du Département Compétition et Haut-Niveau, Mathieu Khedimi.

Lequel tient à souligner que ″dans n’importe quelle Fédération sportive, aucun Championnat majeur n’est programmé durant une Coupe du monde″, laquelle se déroulera du 27 octobre au 2 décembre. ″Mais nous avons pris en compte les arguments présentés par plusieurs clubs″.

Certains d’entre eux seront ainsi privés de plusieurs joueurs retenus avec l’équipe de France, ″une dizaine de jeunes joueurs d’Elite étant susceptibles de faire partie du squad des Bleus, dans le but de déjà préparer le prochain Mondial, en 2021″.

Par ailleurs, les deux poules géographiques d’Elite 2, en 2017-2018 (deux fois six clubs), ont été actées, malgré les réticences formulées par le club de Baho. De même que les quatre Poules géographiques de DN1.

Concernant la catégorie juniors, afin de laisser aux clubs une marge de manœuvre, les joueurs nés avant le 31 août 1998 ne passeront seniors qu’en 2018-2019.

Nous ne pouvons que nous féliciter de la rapide réponse des dirigeants de notre sport qui ont su écouter les arguments, les avis et les inquiétudes exprimés samedi dernier. Ils ont choisi d’introduire un peu de souplesse pour cette année de transition, nous les en remercions.

Ils peuvent compter sur tout notre soutien pour les accompagner sur le chemin de la professionnalisation, même si notre structure villageoise palauencque n’est pas taillée pour cette course là.

 

La FFR XIII porte plainte en diffamation

extrait de l’article de Bruno Onteniente, Indépendant 4 juillet 2017

Le Président s’est dit très affecté par les déclarations du Directeur des Contrôles de l’AFLD (voir nos articles précédents), Damien Ressiot. Il se demande ce qui a motivé cet homme à balancer de pareilles sottises sur le XIII. Il parle dans son rapport d’usage constant de cocaïne dans notre sport. Il y a eu trois cas sur les dix dernières années.

Sous ma présidence, il y a eu 72% de contrôles en plus et zéro cas de prise de cocaïne. J’ai discuté de tout cela avec le ministère la semaine dernière et nous venons de porter plainte en diffamation contre Monsieur Ressiot.